Souriez vous êtes filmé·es
THEMES ABORDES :
Couvre feu - Etat d’urgence
NOUS N’ACCEPTONS PAS LA VIOLENCE DE L’ETAT
CP de la Coordination Nationale des Sans-Papiers
Nantes,Rennes, Brest, Laval... samedi 26 nov 2005
Alençon MARCHE DE SOLIDARITE POUR LE RESPECT ET L’EGALITE DES DROITS
Contre l’état d’urgence : Saisine citoyenne du Conseil Constitutionnel
Tous ensemble, refusons de laisser punir les pauvres
CP Le gouvernement doit mettre fin à l’état d’urgence
PARIS Appel à Rassemblement Urgence sociale dans les Banlieues ! Samedi 12 Novembre 2005 à 17h30 au Pont Saint-Michel
Assignation à la révolte
Lille, mardi 22 novembre, à 18h30
DIJON vendredi 18 Novembre
Contre les rafles ! désobéissance !
grenoble
Appel pour une amnistie des révoltés de novembre
Collectif 1011 RDV mercredi 16 nov 18h au département de philosophie de Paris 8
Nice mercredi 16 novembre
a toutes les victimes
Pas de saisine par l’opposition ? Le CC remballe et on garde l’état d’urgence !
Rouen, couvre feu témoignage
Le Havre couvre feu , témoignage
Reims
Non au projet de Vidéo Surveillance à Reims
REIMS Mercredi 16 novembre à 17h30

REIMS Mercredi 16 novembre à 17h30

mercredi 16 novembre 2005

FACE AUX DÉRIVES SÉCURITAIRES ET À L’ETAT D’EXCEPTION,

POUR UN PLAN D’URGENCE SOCIALE

RDV au Théâtre, devant le Palais de justice

Mercredi 16 novembre 2005 à 17h30

Face à la crise sociale et aux discriminations en tout genre, le gouvernement répond par la répression et des mesures d’exception. Nous ne pouvons l’accepter. Nous nous opposons catégoriquement aux dérives sécuritaires qui se traduisent notamment par des incarcérations en série, des jugements expéditifs arbitraires et injustes, la mise en place de l’État d’urgence - mesure d’exception anti-démocratique - et la double peine pour les étrangers.

Nous réclamons immédiatement un véritable plan d’urgence sociale, car sans justice sociale, il n’y a pas de paix.

Cet "etat d’urgence" censé être exceptionnel le gouvernement veut le faire durer en le prolongeant de 3 mois ! Où cela va-t-il s’arréter ? Nous ne pouvons l’accepter et nous devons réagir maintenant. Nous appelons toutes celles et tous ceux qui veulent se mobiliser à rejoindre cet appel.

A Reims, RDV mercredi 16 novembre au Théâtre à 17h30.

« On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent » Bertolt Brecht

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net