Souriez vous êtes filmés
THEMES ABORDES :
Europe
Freedom Not fear -> 11 octobre 2008
La rétention de données n’est pas une solution !
Halte au stockage biométrique
Contrôle aux frontières de l’Europe
Démonstration des dangers du fichage
L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente
Les Amis d’Orwell mardi 6 décembre
Immigration
La biométrie s’infiltre dans l’ADN
Violences policières sous caméra de VS
Marché de la surveillance
Un livre blanc sur la sécurité publique
Le marigot de la surveillance globale
Fichage/FNAEG : Où en est-on avec l’ADN ?
Marchands de peur
2013 : comment l’Europe se prépare à espionner ses citoyens
Des voisins trop vigilants
Des armes sonores
Attentifs ensemble !
Réseau de caméras pour SNCF, RATP, grands magasins...
Non au projet de Vidéo Surveillance à Reims
Les Amis d’Orwell mardi 20 décembre
La vente de vos données personnelles rapporte gros !
Milipol : l’école de la guerre
Google ne conservera plus les données des internautes de façon illimitée
Lille : Rassemblement contre le forum international de la cybersécurité

L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente

mercredi 27 mars 2013

Ce mercredi 20 mars marque le jour du lancement de la campagne Frontexit, à Bruxelles, cœur de l’Europe. Une campagne soutenue par de nombreuses associations de défense des droits de l’Homme du Sud et du Nord de la Méditerranée. Les objectifs : réclamer la transparence sur le fonctionnement de Frontex, l’agence de l’Union européenne pour le contrôle des frontières extérieures, et exiger le respect des droits des migrant-e-s aux frontières.

Pour lutter contre une prétendue « invasion » de migrants, l’Union européenne (UE) investit des millions d’euros dans un dispositif quasi militaire pour surveiller ses frontières extérieures : Frontex. Cette agence intervient pour intercepter les migrant-e-s aux frontières et les renvoyer par avion. Symbole de la politique sécuritaire en matière migratoire et bras armé des États membres de l’UE, Frontex pose question notamment concernant la violation des droits lors de l’interception et du renvoi forcé des migrant-e-s. : Que se passe-t-il véritablement aux frontières ? Et qui est responsable de ce qui s’y passe ?

Lors de ces opérations, le respect des droits humains est mis en danger, particulièrement le droit d’asile, le droit à un traitement digne et au respect de l’intégrité physique. L’opacité des opérations - maritimes, aériennes et terrestres - conduites par Frontex et la dilution des responsabilités qui les caractérise portent atteinte aux principes fondamentaux reconnus par l’UE, ses États membres et les États tiers partenaires de l’agence.

À travers la campagne Frontexit, un mouvement inter-associatif international demande des comptes à Frontex, à l’UE, aux États membres et aux États partenaires. Il faut en finir avec l’impunité aux frontières et l’UE doit respecter ses engagements et obligations envers les personnes migrantes, d’où qu’elles viennent et quelles que soient les raisons qui les conduisent en Europe.

FRONTEXIT ?
Une campagne à l’initiative de Migreurop, menée par de nombreuses associations du Sud et du Nord de la Méditerranée, pour réclamer la transparence sur le fonctionnement de FRONTEX et le respect des droits des migrant.e.s aux frontières.
Un lancement à Bruxelles (Belgique) et à Nouakchott (Mauritanie) le 20 mars 2013 ainsi qu’au Forum social mondial de Tunis (Tunisie) le 28 mars 2013.
Un site web, un teaser, des outils de sensibilisation, un flyer, une affiche…

- écouter l’émission des Amis d’Orwell sur le contrôle aux frontières

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net