Souriez vous êtes filmés
THEMES ABORDES :
Lobotomie par les médias
Parole fichée, le CSA s’enlise dans le Sarkozysme
Bachelot, DMP, la remballe
Télé Big Brother promeut le harcélement sexuel
Les actualités Google ignore les manifestations !
Aidez nous à améliorer l’article sur wikipedia !
pas de caméras à Nérac
Décider de sortir du Nucléaire maintenant
Du 25 au 1er mai 2005 : semaine internationale anti TV
La génétique de l’entreprise découverte grace au nucléaire !
Terrorisme d’état
Des armes sonores
La « vidéoprotection », une gabegie | Vous avez dit sécurité ?
J’ai bien voté dimanche, les carottes sont cuites
Procès de Villiers-le-Bel, rassemblement
Concert et manif en soutien aux interpelléEs du 15 novembre

La génétique de l’entreprise découverte grace au nucléaire !

lundi 18 avril 2011

Victoire ! le directeur d’EDF retourne sa veste, et s’inscrit publiquement pour sortir du nucléaire.

A preuve du bouleversement gravissime à l’origine de ce retournement, dont se réjouissent aujourd’hui tous les (anti-nucléaires) êtres humains censés, Henri Proglio soutient au Figaro que EDF est déjà en phase de mutation génétique.

Les nucléocrates s’insurgent et tentent de sauver le radeau ! "Il ne faut pas faire attention, Henri a été très affecté lui-même par l’accident nucléaire du japon, pourtant, nous restons confiants, sa conscience devrait se rendormir tout aussi vite quand ses actions en bourse remonteront. Une entreprise, tout le monde le sait, n’a pas de gènes !" Néammoins, certaines bonnes langues disent que son système neuronal a subit un traumatisme post-nucléaire profond dont les conséquences resteraient visibles et bénéfiques à tous sur le long terme.

Au gouvernement, la question de son internement reste en suspens, et chacun de se demander comment un homme si proche de Sarkozy, peut déjà parler de sortir du nucléaire, alors que ne sont pas encore publiées les recherches de l’INSERM concernant le fichage des petits musulmans avec une pelle rose dans les aires de jeux autorisés aux moins de 6 ans.

Mais que faire, sinon considérer que la science sécuritaire a dépassé, avec Henri Proglio et le nucléaire, un seuil critique avec la découverte de la "génétique de l’entreprise". Le service de (propagande) communication de l’Elysée, qui a été pris de cours, n’en dort plus. Alain Bauer a déjà annonçé son prochain livre "La génétique de la cité" et Nicolas Hulot pense cerner d’ici peu le "gène présidentielle" avec l’aide du laboratoire de recherche l’Oréal tandis que la famille de Laborit, effondrée, effectue des démarches pour l’appeler Johnny.

Mais comment ce véritable coup de théatre, a-t-il eu lieu ? Comment une entreprise, si renommée pour sa transparence, son bon mox et qui emploie des êtres humains pourtant dument fichés et répertoriés biométriquement avec au maximum, au moment de leur embauche, une seule tête deux bras deux jambes et une cervelle, a pu se transformer du jour au lendemain en chimère immonde ? en bête monstrueuse digne des films hollywoodiens les plus gores ? Comment ? si ce n’est à cause de Fukushima ? On ne peut que souligner le sens professionnel aigüe du grand patron d’EDF H.Proglio qui, contre toute attente et bravant ses pairs, a su alerter l’opinion publique à temps, car oui, EDF est un mutant infâme et radioactif dont les gènes sont maintenant déficients.

Cet être vivant et autonome qu’est l’entreprise EDF est désormais vouée à faire disparaitre le nucléaire de son paysage au péril de son corps patronal. C’est sur, c’est un peu dur à avaler, mais il faut être raisonnable et envisager que cela reste le moins pire et que nous allons en sortir car arrêter le délire nucléaire serait un sacré pas vers l’avenir ! merci Riri

H.Proglio "l’amélioration en continu est dans les gènes de notre entreprise" in http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net