Souriez vous êtes filmés

Cycle "Observés" du 13 septembre au 20 octobre 2005 au Forum des Images

Observés, J’AI L’IMPRESSION qu’on nous regarde...

vendredi 2 septembre 2005, par collectif

Lorque la fontière du réel dépasse la science fiction. Quel sera la société de demain ? Qui n’a pas ressenti cette impression trouble d’être observé à son insu ? Notre société est-elle devenue voyeuse, exhibitionniste ? Entre peur d’être surveillés et désir d’être vus, ce programme de films propose une réflexion sur l’évolution de notre monde en société du spectacle et société de surveillance, incarnation du syndrome de “Big Brother”. Place aux épieurs,“mateurs” et autres espions... le fait que l’initiative du forum des images prolonge notre propre réflexion sur le rapport à l’image induit par les caméras de surveillance, nous poussent à vous inviter à assister à ce cycle et à participer aux conférences.


OBSERVÉS J’AI L’IMPRESSION QU’ON NOUS REGARDE...

Du 13 septembre au 20 octobre se déroule tout un cycle au Forum des Images sur le thème Observés. Les gens du forum nous ont gentiment contacté afin que nous en fassions la « publicité »sur notre site. Nous avons accepté bien que cela ne soit pas dans nos principes de faire de la "communication" non militante. Le contexte particulier, les propositions actuelles de Sarkozy, pour faire passer la vidéosurveillance à un niveau supérieur, et le fait que l’initiative du forum des images prolonge notre propre réflexion sur le rapport à l’image induit par les caméras de surveillance, nous poussent à vous inviter à assister à ce cycle et à participer aux conférences. Tout ce qui pousse à créer un débat grand public sur la surveillance généralisée est une bonne chose. Nous ferons fort d’être présents le jour de l’ouverture et ce d’autant que le premier film, they Live ! est un brûlot anti-libéral sorti tout droit de l’esprit génial du pamphlétaire anarchiste américain John Carpenter. préciser qu’il y a deux soirées débats qui nous intéressent : la première, le 13 septembre lors de la soirée d’ouverture, la deuxième le 15 septembre, sur le thème "De Big Brother à Big Mother : une société au garde à vous ?" la dernière le 27 septembre : on s’attache au thème du voyeurisme dans le cinéma d’Atom Egoyan...on jugera si cela corrrespond à notre lutte ou pas.

Par ailleurs, nous organiserons deux séances de projection de notre propre sélection le 22 octobre à 17 heures au cinéma le Barbizon rue de Tolbiac 75013.

Notre réflexion : lorsque la frontière de la science fiction et du fantastique rejoint celui de la réalité quotidienne - Quel choix de société nous reste t-il ?

SOMMAIRE du cycle Observés Les Aventures d’un homme invisible le 18 septembre La “Super-Vision” questionne la transformation des villes en cités sous contrôle, essentiellement à travers le cinéma fantastique et de science-fiction : la surveillance de “Big Brother” via des télécrans omniprésents (1984) ; le règne sans partage d’entreprises tentaculaires (Métropolis) ; la dictature de la bureaucratie (Brazil) ; le pouvoir des machines (Matrix) ; le contrôle des individus par la régulation des naissances (Bienvenue à Gattaca, THX 1138). L’observation est également devenue l’une des modalités principales de la science moderne. Lorsque les savants scrutent les humains comme des rats de laboratoire, les dérives sont nombreuses et peuvent entraîner des expériences scientifiques - quelquefois sadiques - dans des lieux clos L’Expérience, Cypher), menées par des spécialistes peu soucieux de respecter l’intimité des êtres qu’ils étudient (Le Couple témoin, Kitchen Stories). Le deuxième angle de ce cycle est celui des “Voyants-Voyeurs” dont Fenêtre sur cour peut être considéré comme le film-matrice : cette oeuvre est si marquante qu’on ne peut en voir d’autres à ce sujet, aussi différentes soient-elles (Brève histoire d’amour, Panique, Greetings) sans penser à James Stewart accroché à son téléobjectif. Ces voyeurs donnent souvent naissance à des rumeurs plutôt terre à terre dont le cinéma se fait l’écho en montrant le caractère étouffant des petites villes, microcosmes où personne n’échappe à l’oeil vigilant du voisin (Les Habitants, La Femme du chef de gare). À travers ces multiples regards de cinéma, ce programme tente ainsi de décrypter les arcanes de la vision contemporaine... D’ailleurs, en ce moment même, qui vous observe ? Le cycle se poursuit jusqu’au jeudi 20 octobre. OBSERVÉS J’AI L’IMPRESSION QU’ON NOUS REGARDE...

Qui n’a pas ressenti cette impression trouble d’être observé à son insu ? Notre société est-elle devenue voyeuse, exhibitionniste ? Entre peur d’être surveillés et désir d’être vus, ce programme de films propose une réflexion sur l’évolution de notre monde en société du spectacle et société de surveillance, incarnation du syndrome de “Big Brother”. Place aux épieurs,“mateurs” et autres espions... I 16 SEPTEMBRE Métro : Les Halles, ligne 4 (sortie Saint-Eustache) et Châtelet, ligne 14 (sortie Place Carrée) RER : Châtelet-Les Halles, lignes A, B et D (sortie Rambuteau puis Forum - Place Carrée) Voiture : Parking Saint-Eustache (entrées rue Coquillière, rue du Louvre, rue du Pont-Neuf) Accès handicapés : Ascenseur dans le jardin des Halles, au croisement des allées André-Breton et Federico Garcia-Llorca, niveau -3, sortie Place Carrée Porte Saint-Eustache, Forum des Halles - Place Carrée, 75001 Paris 01 44 76 62 00 / www.forumdesimages.net tous les jours sauf lundi de 13h00 à 21h00 (nocturne mardi 22h00)


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net