Souriez vous êtes filmé·es

Toutes & tous ensauvagé-e-s

Du Carnet à Gonesse, deux territoires en lutte

lundi 14 septembre 2020, par Les Amis d’Orwell

Émission du 11 septembre 2020 //


Pour cette émission de rentrée en direct, on s’arrête un moment sur des territoires menacés, deux sites en lutte face au béton et tout ce qu’on appelle "aménagement".

- Écouter l’émission

https://lambda.toile-libre.org/orwell/2020-09-11-LAOrwell-Carnet-Gonesse-en-lutte.mp3

D’abord parlons du projet d’extension du grand port industriel de Saint Nazaire (44), dans l’embouchure de la Loire, qui prévoit de ravager 110 Ha de zones naturelles pour accueillir encore plus de porte-conteneurs dans ses filets. Depuis la fin du mois d’août, des barricades sont apparues pour bloquer les premiers travaux sur l’île du Carnet, commune de Fossay, un site qui fut un temps pressenti pour y construire une centrale nucléaire — une forte mobilisation fera reculer l’ordre atomique en 1997. Sur place au Carnet la vie s’organise, malgré un quadrillage policier permanent, et tout est fait pour accueillir les soutiens !

En face, à Donges, sur la rive nord de la Loire, une autre résistance s’organise autour d’un lieu occupé, Le village du peuple, qui vient de subir (semaine du 7 septembre) une grosse répression policière dès leur première action de blocage du chantier...

Pour en parler, en plateau Emilia, du comité de soutien parisien, et au téléphone deux occupant-e-s de la Zad du Carnet.

Plus d’infos :
- Collectif Stop Carnet : https://stopcarnet.fr
- Collectif Le Village du peuple : page FB

En deuxième partie, on revient sur les terres de Gonesse (95), toujours menacées par l’artificialisation malgré l’abandon (par ordre présidentiel en novembre 2019) du funeste projet Europacity, un énorme temple des loisirs et de la consommation porté par Auchan.

Entre-temps, les élus du coin qui ont toujours soutenu les bétonneurs ne lâchent pas l’affaire : la ZAC qui "aménage" le triangle de Gonesse (entre les deux aéroports) n’a pas été annulée. Les élus réclament la construction d’une gare en plein champs qui avait été prévue uniquement pour desservir le Luna Parc du groupe Auchan... Gare qui restera éloignée de 2 km des centres villes de Gonesse et d’Aulnay, aucun intérêt pour les habitants. En face, les opposants historique à Europacity ont conçu un contre-projet qui préserve les terres agricoles et qui met en valeur des critères autrement plus en accord avec les résidents et les besoins alimentaires de la région, le projet CARMA.

Pour en parler, nous avons Bernard, du collectif pour le Triangle de Gonesse, qui nous donne rendez-vous les samedi 19 septembre pour la 4ème "Fête des terres de Gonesse". Un événement organisé conjointement avec deux autres collectifs en lutte du nord de Paris, celui qui s’oppose au nouveau terminal T4 de l’aéroport de Roissy, et celui qui se bouge autour du chantier de centre commercial à la Gare du Nord (dont le promoteur est le groupe Auchan...).

Plus d’infos :
- Collectif Oui aux terres de Gonesse : https://ouiauxterresdegonesse.fr/
- Fête des Terres de Gonesse : mobilisation du samedi 19 septembre
- Projet CARMA : http://carmapaysdefrance.com/


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net