Souriez vous êtes filmés

Pétition contre la vidéosurveillance à Paris

dimanche 15 février 2009, par Les Amis d’Orwell

Non aux cameras de videosurveillance dans nos quartiers ! Les Parisiens exigent un débat public avec la Mairie de Paris sur sa participation financière au plan « 1000 cameras a Paris » d’Alliot-Marie.


Nous apprenons que la Mairie de Paris financera en partie l’installation de caméras de vidéosurveillance dans les rues et sur les places de notre ville. Avec la multiplication des caméras, c’est à une diffusion rampante et désormais déclarée de cette pratique que nous assistons, sans avoir aucun contrôle sur les décisions qui sont prises. Derrière la question de la sécurité, et les problèmes réels qui existent, c’est à une profonde orientation de notre société que nous devons réfléchir d’urgence, à l’heure où le contrôle policier impulsé par le gouvernement se fait plus lourd et plus inhumain, non seulement sur les étrangers, les détenus, mais aussi sur les citoyens. Aujourd’hui, c’est la Mairie de Paris qui relaie cette dérive et qui invite les conseillers de quartier à une concertation pour décider des emplacements des caméras avant même de concerter les Parisiens sur l’implantation de 1000 caméras de plus dans leur ville. Les associations parisiennes exigent que la Mairie de Paris mette en oeuvre la « transparence » et la « concertation » si souvent prônées dans ses discours. Sur les 80 millions d’euros de l’ensemble de l’opération qu’elle annonce sur son site, combien la Mairie de Paris mettra dans le plan « 1000 caméras à Paris » du gouvernement ? • Si vous pensez que pour traiter ces problèmes, réels, de sécurité, l’argent des contribuables doit être investi dans une autre politique de prévention, de développement des relations humaines et de voisinage, et dans les associations de quartier et d’habitants, • Si vous pensez qu’il vaut la peine de se demander pourquoi il y a de l’insécurité, et de s’attaquer aux causes plutôt que de vouloir en étouffer les effets, • Si vous pensez que cette question mérite débat sur le fond entre les citoyens et non pas seulement sur la forme, au lieu d’être décidé de façon discrétionnaire, • Si enfin vous pensez que la sécurité n’est pas seulement l’affaire de la police mais au premier chef celle des citoyens, SIGNEZ CETTE PETITION DESTINÉE AU MAIRE DE PARIS Cette pétition est initiée par la Commune Libre d’Aligre - association de quartier - 3 rue d’Aligre 75012 Paris

Documents joints


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net