Souriez vous êtes filmés

Sondage et “vidéo-verbalisation”

Un quart de la population française a quelque chose à se reprocher

lundi 1er avril 2013, par Eric


Sous la plume de Christophe Cornevin, le journal Le Figaro a le mérite de faire une nouvelle fois campagne en faveur des déshérités du marché de la sécurité, en dévoilant « en exclusivité » une « étude » BVA « présentée à l’occasion du dîner de gala organisé lundi [25 mars] à Paris par Agora Fonctions,qui regroupe 250 des directeurs de la sécurité de grosses entreprises dont plusieurs sociétés du CAC 40 » : selon le sondage [1], 75 % des sondés plébiscitent les caméras dans l’espace public, ce qui signifie par conséquent que 25 % sont de mauvais citoyens qui ont quelque chose à se reprocher. À cela s’ajoute le fait que plus de la moitié des personnes interrogées voient également d’un bon œil le déploiement de milices privées dans les gares, aux abords des écoles, dans les centres commerciaux ou leur équivalent petit-bourgeois, les centres-villes piétonnisés.
Nul doute que nos concitoyens et concitoyennes ont ainsi tiré l’expérience de la situation grecque de ces dernières années : il va falloir de plus en plus de surveillance électronique et de flics, publics ou privés, pour mater les réticences des populations paupérisées qui auront à se reprocher de subir les multiples cures d’austérité économique que leurs gouvernements leur administrent et de vouloir s’y opposer. Même si 72 % des personnes interrogées sont opposées à ce que les vigiles soient armés, on peut avoir confiance dans le travail de Christophe Cornevin et de ses clones de l’acceptation sociale pour que la tendance s’inverse dans les années à venir et dépasse les 26 % de fans de Charles Bronson qui rêvent de milices pour châtier leurs voisins mécréants.
Un autre résultat du sondage n’est pas mis en avant : si 75 % des sondés sont favorables à la vidéosurveillance, 76 % également ne se sentent pas forcément en sécurité en présence d’une caméra (90 % dans la tranche d’âge 18/35 ans). La tranche des plus de 65 ans est celle qui se sent le plus rassurée sous l’œil électronique. C’est aussi celle qui est le moins susceptible d’être familière de cette technologie.
75 % des français sont favorables à la vidéo-verbalisation
Dans le même temps, la préfecture de police de Paris communique sur l’expérimentation qu’elle va mener contre un ennemi aussi dangereux que le terroriste islamisto-anarcho-autonome ou l’écolo enkysté, à savoir le conducteur daltonien qui peut se reprocher d’être un potentiel délinquant routier [2]. Le PVPP (le « plan de vidéo-protection de la ville de Paris ») - qui a permis ces deux dernières années de déployer plus de mille caméras dans les rues de la capitale tout en les interconnectant à des réseaux privés de surveillance – va être utilisé pour traquer les automobilistes ayant tendance à confondre feu rouge et feu vert et discipliner ceux qui peuvent se reprocher d’emprunter les couloirs de bus ou de se garer en double file.
Cette démarche accompagne la mise en place récente de radars dans certaines rues parisiennes ; de même verra-t-on prochainement le déploiement de la technologie LAPI (lecture automatisée de plaques d’immatriculation) permettant aux caméras de « vidéo-verbalisation » – comme c’est le cas dans la ville de Nice – d’enregistrer le numéro de plaque du véhicule dont le propriétaire pourra se reprocher d’avoir négligé de veiller à la durée d’autorisation de stationnement, après avoir reçu le procès verbal d’infraction. Quant au Gentleman driver qui « n’a rien à se reprocher », il lui reste la chance de gagner une vidéo-verbalisation à la loterie des fausses plaques d’immatriculation, qui explosent ces dernières années [3].

Souriez, vous êtes filmés, 1er avril 2013

Documents joints

Notes

[1] BVA, « Les Français et la sécurité privée », février 2013.

[2] Préfecture de police de Paris, « Expérimentation à Paris d’un dispositif de constatation des infractions au code de la route par vidéo-verbalisation », 19 mars 2013.

[3] En 2011 : http://www.motomag.com/Fausses-Plaq... et en 2013 : http://www.franceinfo.fr/economie/l...


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net