Souriez vous êtes filmés

Somaliens pirates

vendredi 2 mai 2014, par Eric


Ces dernières années, les médias ont porté l’attention sur la recrudescence des actes de piraterie dans l’océan indien au niveau de la Corne de l’Afrique et des côtes somaliennes. Plusieurs pétroliers, navires marchands, bateaux de croisières, yatchs - qui empruntent cette importante voie maritime - ont ainsi été arraisonnés par de petits groupes armés, prenant équipages et passagers en otages avant de demander une rançon en échange de leur libération.

Bergers sans troupeaux, pêcheurs sans poissons, recrutés par de riches commanditaires, ces pirates viennent de la Somalie, un des pays les plus pauvres du monde au large duquel passent constamment de véritables "coffres-forts flottants". Touchées par le tsunami de 2004, les côtes somaliennes ont aussi été ravagées par deux autres fléaux : l’immersion sauvage de fûts de déchets toxiques issus des industries occidentales (opération maffieuse cent fois moins coûteuse que leur retraitement) et la pêche industrielle menée par des opérateurs occidentaux, épuisant les ressources halieutiques, détruisant les fonds marins et écartant les pêcheurs autochtones.

La piraterie somalienne prend sa source dans cette situation et certains forbans ont exprimé des revendications mettant en cause la prédation capitaliste dans l’état de misère dans lequel se trouve la société somalienne. Mais les intérêts économiques ont eu tôt fait de réagir, mobilisant les puissances militaires européennes et nord-américaines ainsi que les ressources d’une législation adaptable en fonction des circonstances, pour mettre hors d’état de nuire la menace pirate.

Ces dernières années, des Somaliens accusés de piraterie ont été arrêtés et emprisonnés - notamment en France. Le collectif Iskashato a suivi certains procès et a publié en 2013 l’état de ses investigations dans le livre Frères de la côte. Mémoire en défense des pirates somaliens, traqués par toutes les puissances du monde (L’Insomniaque) - dont la vente sert aussi à financer le soutien aux prisonniers.

Le 18 avril 2014, il présentait l’ouvrage lors d’une soirée à la bibliothèque-infokiosque de Saint-Jean du Gard.

- Écouter l’émission


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net