Souriez vous êtes filmé·es

Sévices de proximité

22 vla les flics de la municipale !

mardi 2 février 2021, par Les Amis d’Orwell

Emission du 29 janvier 2021 //


La loi sécurité globale n’est pas encore adoptée, le Sénat examine le texte validé par les députés depuis le 3 février. Après les articles sur la surveillance par drones, abordés en décembre, on se penche cette fois sur la police municipale et la sécurité privée, avec deux membres du collectif Desarmons-les.

La loi prévoit que pendant trois ans, une "expérimentation" (on sait que ce sera permanent) permettra de doter les agents municipaux d’un statut d’APJ, adjoint de police judiciaire (le grade sous les OPJ), les autorisant à intervenir sur de multiples infractions, comme les délits routiers (défaut de permis ou d’assurances), avec pouvoir d’immobiliser des véhicules, pouvoir de saisie de biens "ayant servi à commettre des délits"... La PM pourra aussi verbaliser pour usages de stupéfiants, constater des dégradations par tags ou intervenir lors de squats présumés dans des immeubles ou sur des terrains communaux... La PM aura donc de plus amples moyens d’opprimer les habitants avec des PV imaginaires, les "PV caniveaux", comme en ont pris l’habitude les BAC ou autres BST et CSI, des escadrons qui sévissent exclusivement dans les cités périphériques.

La loi LSG prévoit aussi la création d’une PM à Paris, déjà quadrillée par toutes les nuances de bleu. A terme, la ville ambitionne de recruter pas mois de 3400 flics municipaux !

Dans cette émission nous proposons un éclairage particulier sur Pierrefitte-sur-Seine, une commune de 30.000 habitants du nord de Paris (93). Depuis deux ans, la "mumu" de Pierrefitte s’en donne a coeur joie. Ses multiples exactions sont entièrement couvertes par le maire, Michel Fourcade (PS tendance Valls), qui les a attiré en leur promettant arme à feu et tout l’attirail du bon "bacqueux" (LBD, taser, bombes au poivre, tonfa et matraque téléscopique...). Certains de ces ultras de l’ordre ont été pris en photo arborant des emblèmes chères à l’extrême droite et aux suprémacistes blancs (cf photo). Tout récemment, plusieurs victimes ont décidé de réagir et de porter plainte (France3, 28/01). Dont Charly, qui a été victime d’une arrestation brutale et humiliante l’été dernier. Atteint d’une maladie grave, en situation de handicap, son interpellation aurait pu lui être fatale. Nous l’avons rencontré et nous diffusons son récit dans l’émission (vers 40’ après la pause musicale).

- Ecouter l’émission (lien direct ou lecteur ci-dessous)

http://lambda.toile-libre.org/orwell/2021-01-29-Polices-municipales.mp3

- A propos de Pierrefitte, lire cette enquête du quotidien en ligne Les Jours, qui a obtenu de nombreux témoignages d’agressions et de brutalité, dont celui de Charly.

musiques : Flic de Paris (encore lui - Jehan Jonas) - La rue des bons enfants (René Binamé) - La semaine sanglante

Documents joints


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net