Souriez vous êtes filmés

EXTENSION DU SYSTEME DE VIDEO-SURVEILLANCE

DANS LES RUES DE MARSEILLE

COMMUNIQUE DU COLLECTIF NOAILLES OMBRE ET LUMIERE

samedi 23 octobre 2004, par souriez

Lors de sa séance du lundi 11 octobre 2004, le conseil municipal de Marseille a décidé l’installation d’un système de vidéo-surveillance de la rue Saint Férréol, pour un investissement de 150 000 Euros (environ un million de francs).

LE COLLECTIF NOAILLES OMBRE ET LUMIERE, QUI REGROUPE DES HABITANTS DU QUARTIER NOAILLES, PROTESTE VIGOUREUSEMENT CONTRE LES CONDITIONS DANS LESQUELLES CETTE DECISION D’EXTENSION A ETE PRISE.


En effet, celle-ci s’inscrit dans la continuité d’un premier système de vidéo-surveillance fonctionnant dans le quartier Noailles depuis la fin du mois de février 2003. Ce premier système avait été installé A TITRE EXPERIMENTAL, et ses effets devaient faire l’objet d’une évaluation menée par un bureau d’étude spécialisé, le cabinet SURETIS.

Or le Collectif constate qu’un an et demi après le démarrage de ce système, AUCUN BILAN OFFICIEL ET PUBLIC N’A A CE JOUR ETE COMMUNIQUE AUX MARSEILLAIS EN GENERAL, ET AUX HABITANTS DU QUARTIER NOAILLES EN PARTICULIER, SUR LES EFFETS DE CE SYSTEME.

Cette situation n’est hélas que la suite logique du simulacre de concertation avec la population qui a eu lieu à l’occasion de la mise en place de ce système, qui a culminé avec la conférence de presse que Monsieur Allegrini, adjoint au maire en charge de ce dossier, a organisé pour justifier du bien fondé de l’expérience...le 15 juillet 2004, soit en plein cœur des congés d’été ! !

Pourtant, le collectif sait que des rapports d’évaluation sur les effets du système de vidéo-surveillance ont bien été réalisés par le cabinet SURETIS au cours de l’année 2003 et que Monsieur Allegrini en dispose, puisqu’il y a fait référence à de nombreuses reprises dans la presse locale. Or, en dépit des demandes effectuées auprès de la municipalité, celle-ci s’est refusée à les communiquer au Collectif Noailles Ombre et Lumière.

Compte tenu de l’absence totale de transparence qui a présidé au fonctionnement du système de vidéosurveillance existant à Marseille depuis un an et demi, et de l’impossibilité qu’a tout citoyen de cette ville de pouvoir accéder aux informations qui le concernent , LE COLLECTIF NOAILLES OMBRE ET LUMIERE DEMANDE A LA MUNICIPALITE DE PROCEDER SANS DELAI A UNE EVALUATION SERIEUSE, CONTRADICTOIRE ET PUBLIQUE DU SYSTEME DE VIDEO-SURVEILLANCE.

Le Collectif Noailles Ombre et Lumière considère qu’à travers un tel acte, la Mairie trouverait une occasion unique de donner réellement “ la parole aux citoyens ”, en leur offrant enfin la possibilité de débattre publiquement d’un sujet crucial pour l’avenir de leur métropole...

Contact : Collectif Noailles Ombre et Lumière C/o Damien BROCHIER - 11 rue Rodolphe Pollak 13 001 Marseille

Port : 06 73 86 74 05 / Tel-fax : 04 91 54 13 31 /

courri-el : damnadATwanadoo.fr


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net