Souriez vous êtes filmés

Le délit d’outrage

Une arme de la toute puissance policière

dimanche 1er mars 2009, par Les Amis d’Orwell

L’émission Les Amis d’Orwell a reçu Jean-Jacques Reboux, auteur de romans noirs et éditeur, victime du délit d’outrage. Avec d’autres militants mis en garde à vue pour avoir osé contester la toute puissance policière, il a créé le Collectif pour une dépénalisation du délit d’outrage (Codedo).


"A la suite d’un banal contrôle routier, ayant contesté un PV imaginaire, j’ai été violemment interpellé puis conduit au commissariat". Les Amis d’Orwell ont invité mardi 24 février Jean-jacques Reboux, auteur de romans noirs et responsable des éditions Après la lune. Il a raconté ses démêlés avec la police qui ont eu lieu le 26 juillet 2006 dans Lettre ouverte à Nicolas Sarkosy, ministre des libertés policières (éd. Après la lune, octobre 2006). Il a été condamné à 150 euros avec sursis pour délit d’outrage alors qu’il résistait aux abus de pouvoir de la police.

Deux ans plus tard, constatant le recours fréquent de la police à ce délit, il a écrit Lettre au garde des Sceaux pour une dépénalisation du délit d’outrage (éd. Après la lune, juin 2008) avec Romain Dunand.

Ce dernier, militant de la Confédération nationale du travail (CNT), a été condamné à 800 euros d’amende dont 600 avec sursis pour outrage à Nicolas Sarkozy en décembre 2006. Il avait écrit une lettre de soutien à un militant du Réseau éducation sans frontières (RESF), adressée au ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, comparant sa politique à celle de Vichy.

Depuis, ils ont participé à la création du Collectif pour une dépénalisation du délit d’outrage (Codedo), lançant une pétition "Pour en finir avec le délit d’outrage et le délit d’offense au président de la Répubique".

Ecouter l’émission

Les Amis d’Orwell, l’émission de Souriez, est diffusée sur Radio libertaire, 89.4, un mardi sur deux, de 16 h à 17 h. Ecouter toutes les émissions


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net