Souriez vous êtes filmé·es

Sus au SNU

Le service militaire n’a jamais été aboli !

lundi 8 novembre 2021, par Les Amis d’Orwell

Émission du 5 novembre 2021 / Radio Libertaire 89.4 //


Cette semaine, on se penche sur le "Service national universel", un service militaire déguisé. En 1995, le président Chirac n’a fait que le suspendre... Nuance !...

Créé par Macron en 2019, le SNU a pour vocation à devenir obligatoire en 2023 et de remplacer l’actuelle "Journée défense et citoyenneté", sorte de rite de passage obligé pour tout-e jeune de moins de 18 ans (à la fois recensement civil et initiation à la défense nationale).

Depuis deux ans, un collectif s’est monté pour lutter contre ce nouvel enrôlement de la jeunesse : Non au SNU, qui rassemble une quarantaine d’organisations, ONG, syndicats — dont la Fédération anarchiste. Le collectif organise le 10 novembre 2021 dans plusieurs villes de France des réunions publiques pour faire échec à cette propagande militariste.

Deux invités dans cette émission, représentants de deux orgas du collectif : Jean-Marc Schiappa, de la Fédération nationale de la libre pensée ; Bernard Baissat, de l’Union pacifiste (et animateur de l’émission Si Vis Pacem sur RL tous les jeudis à 18h).

Quelques chiffres en préambule :

  • en 2019 ils étaient 2000 à s’être fait enrôler dans le SNU, dans 13 départements tests ;
  • en 2021 (l’an dernier, pas de promotion), le nombre de jeunes concerné-es a atteint 14600 - chiffre officiel - alors que l’objectif était de 25000 ;
  • en 2022 le gouvernement cible le cap des 50000 ; à terme, il est question d’une réserve totale de 700.000,
  • le SNU se déroule sur 1 mois en deux phases : 2 semaines de stages de "cohésion" (c’est le terme employé), et 2 semaines de "mission d’intérêt général" (MIG), qui ressemble au travail obligatoire imposé apres une condamnation (les TIG) ;
  • tout cela représente un gros paquet de "pognon de dingue" : le budget du SNU, en 2021, est évalué à 61 millions d’euros

Au moment où le gouvernement instrumentalise une nouvelle fois les jeunes dans un "contrat d’engagement" pour les mettre au travail — refusant de leur attribuer une alloc comme le RSA, réservée aux plus de 25 ans — le SNU insinue, dans son discours et ses incitations déguisées, que les ados et les jeunes adultes ont besoin d’un "service national" imposé d’en haut pour "s’engager" dans l’action collective et solidaire.

Pour nos invités, le SNU fleure bon les "Chantiers de la jeunesse" que le Maréchal Pétain a institué pendant la période de collaboration (1940-44). Le SNU va en effet occuper les ados pendant 4 semaines, d’abord en subissant la propagande nationaliste déguisée en "cohésion sociale" ; et va ensuite les employer gratuitement, dans une structure associative ou militarisée (police, gendarmerie, armée...), sorte de recrutement camouflé pour les métiers de la sécurité.

On abordera aussi l’Objection de conscience, mouvement né après la guerre de 14, qui donne le droit à toute personne "appelée" à faire son service militaire de refuser de "porter les armes", en lui permettant d’effectuer un "service civil" à la place. Autant il est possible de faire acte d’objection lors de la JDC — la présence du jeune est toujours obligatoire, mais en cas de mobilisation guerrière, il/elle ne sera pas contraint-e de porter l’uniforme et les armes... En revanche, tout a été fait par le gouvernement Macron pour que le SNU échappe à l’objection de conscience : toutes ses dimensions militaires ont été camouflées dans sa communication ! Il est urgent, si ce SNU devient obligatoire en 2023, à informer les parents comme les jeunes adultes de leur possibilité de refuser de servir de chair à canon et d’agent de l’impérialisme !

- Écouter l’émission

https://lambda.toile-libre.org/orwell/2021-11-05-RL-Orwell-Contre-le-SNU.mp3

musiques : "Objection", par H-tone-feat-eveil ; "60-62", Eddy Mitchell ; "La guerre de 14-18", Georges Brassens.

Plus d’infos :

- Pétition contre le SNU
- Meeting du 10 novembre sur le site de Solidaires ;
- Liens vers les sites de la Libre pensée (fnlp.fr) et de l’Union pacifiste (unionpacifiste.org)
- La page facebook de l’UP donne les toutes dernières infos
- A propos de l’extrait sonore diffusé au début, sur la propagande du gouvernement et notamment de la secrétaire Sarah El Haïri, voir les montages de l’Union pacifiste sur youtube
- A propos de l’évaluation de la promo 2021 du SNU, étude citée par Bernard Baissat : rapport de Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, 8/10/2021
- Retrouvez les podcasts de l’émission Si Vis Pacem de l’Union pacifiste sur Radio libertaire (jeudi, 18h) , notamment celle du 21/11/2019
- A propos de l’objection de conscience et la JDC, voici une lettre-type proposée par la revue Silence !


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net