Souriez vous êtes filmé·es

No Peace

Mutiler et punir

vendredi 23 septembre 2022, par Les Amis d’Orwell

Émissions des 9 et 23 septembre 2022 / Radio Libertaire 89.4 //


Le 4 juillet avait lieu à Montpellier une journée d’information concernant les armes de la police, le colloque Stop Armes Mutilantes. Étaient réunis une trentaine d’intervenants, des membres de syndicats, d’ONG, de collectifs de victimes, et de personnes directement impliquées. Les discussions ont duré plus de 10 heures, on en diffuse de larges extraits mais l’intégralité des séquences est disponible sur le site du colloque.

On s’est avant tout penché sur le ressenti des victimes, les séquelles physiques et psychologiques, avec la parole de victimes directes, celle de médecins, de street medics et d’avocats. On terminera par des pistes d’organisation collective, des idées de ripostes pour sortir des simples constats et proposer des actions concrètes. Plus bas on vous propose trois interventions supplémentaires que nous n’avons pas pu inclure dans le montage final.

On commence par notre camarade Laurent Thérond, mutilé gravement en 2016, membre actif de l’assemble des bléssées, qui devancera le témoignage de Séraphine, la mère d’une enfant de 5 ans, Meryem, touchée il y a deux ans par un tir de LBD lors d’une opération de police lors du confinement de 2020, à Chanteloup-les-Vignes. Dans la deuxième séquence : un exposé du neurochirurgien Laurent Thines, qui a travaillé sur les blessures de ces armes dites "non létales" ; juste après, le témoignage de Red, une militante street medic. Ensuite : intervention de l’avocate de Rouen Chloé Chalot, qui a accompagné des victimes dans leur parcours judiciaire ; s’en suivra un cas particulier, celui de Pierre Douillard-Lefevre, l’un des cas les plus emblématique (Pierre a été mutilé en 2007, c’est la première victime du LBD, il était alors lycéen et c’est l’un des fondateurs de l’Assemblée des blessées ; il parle aussi au nom du média indépendant Contre-attaque, ex-Nantes Révolté). Enfin, Christian, autre membre de l’Assemblée des blessés, qui va faire la distinction fondamentale entre le maintien de l’ordre et l’opération de police judiciaire ; Mélanie, militante d’Amiens qui représente le collectif Les Mutilés pour l’exemple ; et en conclusion, nous retrouverons Pierre qui proposera de nombreuses pistes de riposte et de résistance collective.

- Ecouter l’émission (1h36)

Autres interventions
- IanB, Desarmons-les – Présentation des armes & discours de légitimation de l’emploi de la force (16’18)
- Pierre Douillard-Lefèvre – Militarisation des forces de l’ordre (14’18)
- Paul Rocher (économiste, politologue) – Politique de l’arme non-létale (14’49)


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net