Souriez vous êtes filmés

Dans la mire d’Hypervisor

dimanche 10 janvier 2010


présentation :

Alors que s’accélère le quadrillage de la planète par un arsenal sécuritaire toujours plus performant – caméras, capteurs, puces RFID, drones – certains esprits forts se rassurent encore en dénonçant le gâchis que représentent de tels investissements. "Trop d’images tuent l’image", entend-on : ces mouchards pléthoriques, simple élément de conditionnement de la population, seraient en réalité inopérants du fait même de la gigantesque quantité de données qu’ils génèrent.
C’est sous-estimer le lobby militaro-industriel, qui au demeurant ne demande rien d’autre. Dans le secret des centres R&D, on investit sur le véritable enjeu de demain : la mise en œuvre de systèmes centraux intelligents, capables d’analyser les énormes flux générés par les différents équipements, d’en tirer l’
information utile et de déclencher automatiquement la réponse adaptée. Faisons connaissance avec Hypervisor, dernière avancée majeure de la multinationale Thales, lequel annonce en toute simplicité son ambition : donner aux décideurs les moyens d’un contrôle sans faille sur tout et sur tous, et faire entrer le monde dans une nouvelle ère de domination durable.

par Frédéric Gaillard
publié sur le site de Pièces et main d’œuvre, 10 janvier 2010


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net