Souriez vous êtes filmés

1000 personnes contre Minatec : la science sous escorte policière

jeudi 1er juin 2006, par souriez


Aujourd’hui, 1er Juin 2006, plus d’un millier de personnes ont manifesté à Grenoble contre Minatec et son monde.

De midi à 14h, la manifestation s’est déroulée sans encombres A l’approche de Minatec, un policier en civil a tiré dans la foule avec son flash ball, touchant des personnes aux jambes. S’en sont suivies des charges de police obligeant les manifestants à se disperser (nombreuses interpellations, gazs lacrymogènes, blocage de la manifestation). Deux cent personnes se sont ensuite regroupées pacifiquement place Saint Bruno et se sont assises dans l’herbe. Les policiers ont alors chargé massivement. Une jeune fille a été grièvement blessée à la tête par un tir de grenade à fragmentation ; elle a été emmenée d’urgence à l’hopital avec un morceau de la joue arrachée. Les nombreux passants et commerçants ont été extrêmement choqués par ces actes démesurés de violences policières. A 16h, les policiers continuaient à harceler les manifestants.

Il est donc prouvé que la recherche scientifique développée à Minatec va de paire avec un fort contrôle policier et une réponse militaire à la contestation.

Ce premier évènement français contestant les nanotechnologies a permis de mettre au grand jour la colère de nombreuses personnes face à l’imposition de ces nouvelles technologies et de la société militaire et anti démocratique qu’elles induisent.

Fermez Minatec !

Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies

Article paru sur indymedia grenoble.
http://grenoble.indymedia.org/

A voir également la rubrique Les argumentocs des nécrotechnologies, actuellement en page d’accueil mais aussi ici


+ sur le web

Réseaux citoyens
  • ::Refusons de donner les pleins pouvoirs à l’équipe Macron
  • :: « M. MACRON PRÉPARE UN COUP D’ÉTAT SOCIAL » - Le mardi 6 juin 2017, Jean-Luc Mélenchon était l’invité du 20H de TF1. Il a parlé de la destruction du code du travail par ordonnances que prépare Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a ainsi dénoncé le "coup d’État social" préparé par le président de la République et a appelé à ne pas lui laisser les pleins pouvoirs aux élections législatives. Le porte-parole de la France insoumise a enfin adressé un message aux électeurs FN en les appelant à être "fachés mais pas fachos" et à considérer que le problème était "le banquier, pas l’immigré". #RDLS30 : MÉDIAS, LOBBIES, FERRAND, MONSANTO, TRUMP-CLIMAT, THOMAS PESQUET - Dans ce 30e numéro de la Revue de la semaine, Jean-Luc Mélenchon revient sur la manière dont est traité Emmanuel Macron dans les médias et dont, à l’inverse, est traitée la France insoumise. Un traitement médiatique qui ne doit rien au hasard à l’approche des élections législatives. Il traite également de l’affaire Ferrand et de la présence de nombreux lobbyistes au gouvernement. Jean-Luc Mélenchon parle ensuite des « Monsanto-Papers » et du scandale du glyphosate. Il analyse ensuite la sortie des États-Unis de l’accord sur le climat après la décision de Donald Trump. Il salue enfin le retour de Thomas Pesquet sur terre après sa mission de 6 mois sur la station spatiale internationale.
  • Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
    squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net