Souriez vous êtes filmés

Prismatica, le logiciel informatique pour savoir ce que vous faites !

vendredi 10 janvier 2003, par Réseau pour l’Abolition des Transports Payants

http://ratp.samizdat.net/articles_edit.php3?id_article=50


Tract réalisé par Souriez vous êtes filmés et le Ratp pendant l’action du 1er Mars 2002

Vous êtes assi-es tranquillement sur un banc du métro. Vous attendez un-e ami-e qui encore une fois a du retard. Un métro passe, puis deux, puis trois... Ca y est l’œil de la caméra se braque sur vous. Vous levez le bras en croyant le-a reconnaître, courrez après lui-elle puis soudain en vous apercevant de votre erreur vous faites demi-tour... Vous venez d’avoir deux des dix-huit comportements suspects que détecte le nouveau logiciel informatique Prismatica. Peut être que l’arrivée de votre ami-e calmera les ardeurs de l’œil électronique, une fois que vos embrassades auront été filmées et vu en bon et du forme par un-e agent de la Ratp. La vidéosurveillance contre le libre-accès

Primastica est un projet européen développé à Paris mais aussi Lisbonne, Bruxelles, Londres et Prague. Il consiste à jumeler la vidéo à l’informatique pour détecter des attitudes déviantes.

Aujourd’hui 5 000 caméras filment les déplacements des usager-es dans l’enceinte de la Ratp. La ligne 14 est la mieux dotée en la matière. Dès que vous passez les portillons une caméra vous prend en charge (à défaut de vous orienter), puis une autre le relais avec un peu de perspicacité, les agents de surveillance de la Ratp peuvent suivre l’ensemble de votre parcours. Plutôt que de dépenser des millions dans la vidéosurveillance, il serait plus opportun de changer le mode d’apparition de la Ratp. Ainsi, 60 % des agressions sont liées à l’absence de titre de transport. Le problème de l’accès au transport collectif est donc bien celui que devrait s’atteler à résoudre la Ratp, si elle veut que chacun-e puisse se sentir à l’aise dans son réseau.

Au contraire, sans cesse les couloirs de la Ratp sont déshumanisés, on vire les vendeurs à la sauvette, les chanteurs de blues… Sur la ligne 14, même les chauffeurs ont disparus… Et lorsqu’on entend des voix, ce sont celles du métro, des ascenseurs ou des hauts-parleurs…

Même le personnel est suspect...

En passant, La Ratp a réussi à " brouiller " complètement l’image de ses agents, qui sont assimilés à des forces de contrôles et mis également sous travail surveillé… Déjà en 1997, les salarié-es de l’entreprise de nettoyage du métro Comatec avait reçu des menaces. La Ratp avait donné les bandes vidéos à la Comatec pour qu’elle prenne des mesures contre ses employé-es...

En même temps que la répression s’accroît sur les fraudeur-ses, le personnel de la Ratp est lui aussi de plus en plus épié, contrôlé...

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net