Souriez vous êtes filmés

Les usagers des transports parisiens financent la disparation des libertés individuelles

lundi 26 janvier 2004, par Fédération Française des Motards en Colère - Antenne Paris-Petite Couronne

L’augmentation du prix du billet de bus et de métro sert à financer le contrôle-sanction automatisé dans les voies de bus parisiennes


Alors que le STIF (Syndicats des Transports d’Ile de France) a augmenté le prix d’un billet de bus ou de métro, on s’aperçoit que celui-ci a voté une subvention afin de financer les campagnes de répression de la préfecture. Cela est d’autant plus grave que l’on peut craindre, comme on l’a deja vu avec les radars automatiques, un croisement des fichiers et un fichage de chaque citoyen dans chacun de ses deplacements.

Une marque de plus du non respect de la règle : la CNIL (Comission Nationale Informatique et Liberté) n’a pas émis d’avis favorable préalable à la phase d’expérimentation.

La Fédération Française des Motards en Colère de Paris-Petite Couronne rappelle par ailleur que, compte tenu des rétrecissements des voies (et donc de l’impossibilite de rouler en décalé par rapport aux voitures), les couloirs de bus sont les voies les plus sécurisantes pour les deux-roues motorisées.

Ce vendredi 23 janvier, 150 motards ont emprunté le trajet de la ligne 38, entendant montrer leur désaccord sur l’expérimentation du contrôle sanction automatisé dans les voies de bus (via des caméras fixes et embarquées dans les véhicules). "Ici, les usager parisiens financent la fin des libertés individuelles et la politique de sur-répression". C’est avec ces mots, placardés à même les pancartes publicitaires de la RATP pour le Mobilien (dont la ligne de bus Nord-Sud 38 fait partie) que la FFMC a denoncé ce projet. Tous les vendredis soir, la FFMC appelle à se rassembler à Vincennes, d’où des manifestations et des actions de résistance pourront se mettre en place


+ sur le web

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net