Souriez vous êtes filmé·es
THEMES ABORDES :
Biométrie
Lyon 2, laboratoire leader de la surveillance
Les politiques face à la biométrie
INES,refus et boycott de la carte d’identité biométrique !
Halte au stockage biométrique
Des élèves transformées en rats de laboratoire
La biométrie, c’est sexy !
Non à la biométrie, par Giorgio Agamben
La biométrie s’infiltre dans l’ADN
Tous suspects
Emission Radio : Les Amis d’Orwell
antis-biométrie, procès reporté au 20 janvier
Les mauvais élèves de la biométrie
Le couperet tombe sur le procès de la biométrie.
Antibiométrie procès : délibéré remis au 17 février
CR de l’action surprise : A quoi sert la CNIL ?
Procès des Anti-biométrie le 16 déc tribunal d’Evry, à 13h30, 10ème chambre
La cnil autorise l’accès biométrique aux cantines !
DESTRUCTION D’UN DISPOSITIF BIOMETRIQUE AU LYCEE DE LA VALLEE DE CHEVREUSE
Procès biométrie Vendredi 20 janvier 13h30 evry
En lien : Biométrie, RFID Questions à Alain Weber
RFID, Radio Frequency Identification
Enfer Vert lillois
Transhumance festive dans la Drôme
Nano Brother. La carte RFID dans les transports de la métropole lilloise
RFID qu’est ce que c’est ?
Devenir un jouet consentant de la soft-dictature
Les puces infestent les brebis
Mercredi 13 avril 12h15+ACTION SURPRISE !
Des moutons & des hommes
Bracelet RFID à l’hôpital
Navigo ne passera pas
Article dans télérama semaine du 11 avril 2005
THEMA Tous fichés ! Mardi 19 juin 2007 à 20.40
Une puce rfid de quelques microns
Livre : Sous l’oeil des puces
Dossier rfid
Les Amis d’Orwell, mardi 29 janvier
Projection-débat “MOUTON 2.0”
Oups, un peu tard....manif anti salon rfid
Les Amis d’Orwell - mardi 17 avril

En lien : Biométrie, RFID Questions à Alain Weber

lundi 22 janvier 2007

Biométrie, radio-identification : les libertés publiques menacées

Questions à Alain Weber

Avocat à la Cour, membre de la Commission Libertés et informatique de la Ligue des droits de l’homme (LDH)

Extrait

"On nous dit que les techniques qui serviront pour INES seront bridées, donc protectrices des libertés individuelles. Mais l’histoire récente de l’informatique montre qu’un outil bridé est fait pour être débridé : chaque fois qu’on a installé un système de fichage, cela s’est vérifié. Par exemple, le STIC (Système de traitement des infractions constatées) répertorie désormais toutes sortes de délits et est devenu consultable par des personnes qui s’ajoutent sans cesse à celles qui avaient initialement été définies restrictivement : on a vu les abus que ce système entraîne, avec des personnes fichées empêchées d’obtenir un emploi ou un logement. La même dérive peut être constatée pour le fichier des empreintes génétiques (FNAEG, Fichier national automatisé des empreintes génétiques), réservé à l’origine aux auteurs de crimes sexuels, et que la loi Perben 2 du 9 mars 2004 a étendu aux auteurs de délits les plus courants. On peut craindre de même que d’une version « light » de INES, on passe progressivement à une utilisation beaucoup plus policière à laquelle le progrès technique apportera sans nul doute un soutien actif dans une ambiance sécuritaire lourde et pesante. Il faut donc s’opposer avec la plus grande vigueur à INES, pour notre liberté et celles des générations à venir. "

Voir en ligne : http://www.vivantinfo.com/index.php?id=145

Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
squelettes spip SPIP Suivre la vie du site @elastick.net